Réactions générales

Les réactions allergiques peuvent provoquer des symptômes dans différentes parties du corps. Lorsque 2 organes ou plus sont concernés, le risque d'allergie aux protéines de lait de vache est plus important. Les symptômes apparaissent généralement sur la peau, dans l'estomac ou les intestins et dans les voies respiratoires. Mais il existe également une catégorie qui comprend les « autres symptômes ». Ce sont d'autres symptômes courants lors d'une allergie aux protéines de lait de vache qui ne peuvent pas être clairement liées à un organe spécifique.

Refuser le biberon ou le sein

Votre bébé semble-t-il avoir envie du sein ou du biberon, mais arrête-t-il rapidement de boire? Cela pourrait être le signe d'une allergie alimentaire. Peut-être que votre tout-petit tousse ou est irrité après quelques gorgées. Contactez le pédiatre si votre enfant refuse structurellement le sein ou le biberon ou a des problèmes d'alimentation.

Pleurs excessifs

Votre petit est inconsolable? Cela peut avoir diverses causes. Peut-être que votre tout-petit a des crampes d'estomac, des selles difficiles ou une irritation de la peau. Beaucoup de ces symptômes peuvent être causés par une allergie aux protéines de lait de vache. Le pédiatre peut examiner ces symptômes de plus près avec vous.

Comportement agité ou léthargique

Il est tout à fait normal qu'un bébé soit léthargique. La «léthargie normale» des bébés commence généralement à l'âge de 1 à 3 semaines, culmine à environ 6 semaines et se termine à 3 à 4 mois. La plupart des bébés sont léthargiques pendant environ 2 à 4 heures par jour, peu importe ce que vous faites. Un enfant léthargique aimerait se faire prendre dans les bras par les parents. Ils semblent souvent «insatisfaits» de leurs tétées ou pleurent pendant l’allaitement. La plupart des enfants sont plus léthargiques le soir. Et ils dorment généralement plus longtemps après cette "heure de léthargie". La léthargie normale se produit à peu près à la même heure chaque jour. À d'autres moments de la journée, votre bébé est simplement calme et heureux.
Votre enfant est-il agité ou léthargique plus longtemps? Cela pourrait alors être le premier symptôme d'une allergie alimentaire.

Sommeil agité

Bon à savoir: les enfants allergiques aux protéines de lait de vache peuvent présenter un comportement agité, mais il y a généralement une autre raison au sommeil agité de votre tout-petit. N'hésitez pas à en discuter avec le pédiatre.

Étirements

Certains bébés étirent tout le temps leurs jambes et replient leur tête vers l’arrière. Les muscles extenseurs du dos se resserrent alors considérablement. Nous appelons cela "des étirements ". Votre bébé ne se détend pas et pleure généralement beaucoup. Si un étirement se produit pendant l'alimentation, cela pourrait être un signe d’une remontée  acide (reflux). Le reflux peut être un symptôme d'allergie aux protéines de lait de vache, mais ce n’est pas toujours le cas. 

Retard de croissance

La croissance de votre enfant est bien surveillée à l’ONE. S'il y a une ligne divergente dans la courbe de croissance (et que votre petit grandit donc moins bien), vous serez donc dirigé vers un pédiatre. S'il y a une allergie aux protéines de lait de vache, votre tout-petit grandira moins bien: en raison d'une allergie aux protéines de lait de vache, votre enfant pourrait ne pas être en mesure d'absorber toute la nourriture qu'il consomme. Un retard de croissance peut également survenir si un bébé ne reçoit pas la nutrition appropriée.

Gonflement des lèvres, des yeux et du visage

De l’eau s'accumule sous la peau quand il y a un gonflement. La peau peut gonfler avec une inflammation mais aussi quand il y a des réactions allergiques, par exemple aux protéines de lait de vache. Dans ce cas-là un gonflement du visage, du contour des yeux et des lèvres peuvent avoir lieu. Contactez dans ce cas immédiatement  votre pédiatre.

Anaphylaxie (choc anaphylactique)

L'anaphylaxie implique une réaction allergique grave (par exemple, une allergie sévère aux protéines de lait de vache). Heureusement, cela se produit rarement chez les enfants. Mais quand cela se produit, des mesures doivent être prises rapidement. Votre tout-petit a-t-il un risque accru d'anaphylaxie? Le médecin vous donnera dans ce cas des conseils à ce sujet et il vous sera peut-être conseillé de vous procurer un stylo injecteur d'épinéphrine (adrénaline) (appelé EpiPen).